browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Bien choisir la bride d’attelage de son cheval

Posted by on 4 octobre 2013

 

Suivez les conseils de Scotch et Gaëlle pour trouvez la BONNE bride !

Suivez les conseils de Scotch et Gaëlle pour trouvez la BONNE bride !

Comment choisir la bride de son cheval ou poney ?

La bride est vendue avec le harnais d’attelage ; or bien souvent celle-ci ne correspond pas idéalement à la morphologie de la tête de votre compagnon…

What?!

Ne se présente alors à vous, que deux solutions dans ce cas là :

– soit en acquérir une autre

– soit apporter les modifications nécessaires sur la première

Pas de panique je vous explique ci dessous quels sont les points les plus importants, ce à quoi il faut faire attention, et comment y remédier !

Qu’est-ce qui, selon vous, à le plus d’importance pour guider votre choix ?

Les deux principaux critères sont la SÉCURITÉ et l’ADAPTABILITÉ du matériel.

Vient ensuite l’esthétique.

Pensez à votre sécurité

Je n’insisterais jamais assez sur le fait d’y penser avant, permet d’éviter bien des incidents, voire un accident !!

  • Solidité des matériaux utilisés : un cuir ou une sangle de qualité médiocre vous jouera inévitablement des tours, à un moment ou à un autre.
  • Coutures : vérifier que les coutures sont faites et arrêtées correctement ; lors de fabrication industrielle, il arrive parfois que la couture soit tout simplement mal placée et ne maintienne pas suffisamment les pièces entre elles.
  • Boucleries : des métaux de mauvaise qualité vont rapidement rouiller et/ou se fragiliser, voire se rompre.

Imaginez vous piloter votre attelage sans bride ??

NON bien sûr !!  Alors restez particulièrement vigilant à ce sujet… votre sécurité ainsi que celle de vos proches n’a pas de prix, pour faire l’impasse à ce niveau là.

 

Nomenclature de la bride

Nomenclature de la bride

Adaptabilité de la bride à la tête

La bride doit s’adapter parfaitement à la morphologie de la tête.

Pour vous aider, voici la liste des principaux critères à prendre en compte :

  1. Le mors choisi doit être bien en place, et pas seulement « à peu près » en place. Si vous ne pouvez faire les réglages nécessaires c’est que la bride n’est pas du tout adaptée !
  2. Réglage de la hauteur de la muserolle par rapport à la morphologie de l'animal

    Réglage de la hauteur de la muserolle par rapport à la morphologie de l’animal

    La muserolle doit se situer à 2 doigts sous l’apophyse zygomatique*, et ne surtout pas entrer en contact avec celle-ci sous peine de frottement et de risque de plaies de harnachement. Il existe des muserolles qui passent dans le bouclage du porte mors, ou d’autres qui ont leur propres montants. Dans ce cas faire attention à leur positionnement.

  3. La sous gorge doit pouvoir s’ajuster suffisamment : pas question que votre compagnon puisse ôter sa bride en se frottant la tête !
  4. Place de l'oreille un peu trop juste ici : le toupet épais prend beaucoup d'espace et entraîne la têtière sur les oreilles

    Place de l’oreille un peu trop juste ici : le toupet épais prend beaucoup d’espace et entraîne la têtière sur les oreilles

    Les oreilles doivent avoir assez de place et pouvoir bouger librement. Elles ne doivent en aucun cas être pliées ou comprimées, car elles sont particulièrement sensibles. Imaginez vous, essayer de vous concentrer sur un exercice physique, alors qu’une gêne conséquente vous en empêche ? c’est pareil pour votre partenaire équin !

  5. Les œillères doivent se situer idéalement à la moitié, par rapport à l’œil. Elles doivent pouvoir s’écarter suffisamment  pour ne jamais toucher l’œil, ni les paupières, ni le rocher. Attention au risque de blessures fréquent dû à un ajustement approximatif.
  6. Le frontal sert à maintenir les supports d’œillères, et il ne doit donc pas être trop serré pour laisser le jeu nécessaire.

 

3 conseils supplémentaires pour vous aider à choisir votre bride d’attelage :

  • N’oubliez pas que le cuir se détend à l’usage, et qu’il vous faudra prévoir selon la qualité, 1, voire 2 trous plus courts, pour ajuster.
  • Pensez également au trou de sécurité, indispensable pour tous vos réglages de la bride ainsi que du harnais
  • Pensez aussi à avoir les réglages supplémentaires et nécessaires pour changer l’embouchure de votre compagnon. Cela peut être utile d’y penser avant d’en avoir besoin !

 

 

L’esthétique

C’est un point important lors des concours complets d’attelage, et des épreuves de tradition.

Si vous attelez uniquement pour du loisir, je serais tentée de vous dire que ce point n’est pas fondamental ! Alors privilégiez le fait de vous faire plaisir !!

Si vous envisagez de faire de la compétition, il est alors préférable, que la couleur de votre bride soit assortie à celle du harnais et à la robe de votre cheval ou poney. En particulier pour les épreuves de dressage* et de présentation du TREC*, puisqu’une note subjective est attribuée sur l’apparence globale de votre équipage !

 

Conseils pratiques pour trouver une bride d’attelage :

 

La ligne des yeux est idéalement entre la moitié et le 1/3 supérieur de l'oeillère

La ligne des yeux est idéalement entre la moitié et le 1/3 supérieur de l’oeillère

En France il n’est pas toujours très aisé de trouver du matériel d’attelage près de chez soi, et encore moins une bride à la taille voulue !

Pour les chanceux qui ont près de chez eux, un sellier fabricant, ne cherchez pas plus loin, et approvisionnez vous chez cet artisan.

Pour les autres, ne vous découragez pas, il existe quelques bonnes adresses fiables de sites internet de vente à distance.

Où se procurer une bride ?

Voici une liste non exhaustive d’adresses sur internet :

 

Attention sur internet on trouve de tout mais aussi n’importe quoi !!

wlEmoticon-confusedsmile.pngA éviter d’acheter : ce genre de bride, par exemple !!

LEXIQUE :

APOPHYSE ZYGOMATIQUE : Os saillant de part et d’autre de la tête des équidés

épreuve de DRESSAGE : Consiste à reproduire des figures imposées à allures imposées, dans un rectangle d’évolution, sous l’oeil averti de juges.

T.R.E.C. : Techniques de Randonnée Équestre en Compétition. Se pratique à cheval ou en attelage.

 

À VOUS D’AGIR MAINTENANT :

Partagez dans les commentaires les problèmes que vous avez pu rencontrer et comment vous les avez résolus !

Merci

 

11 Responses to Bien choisir la bride d’attelage de son cheval

  1. michelon-pretat

    Je me penche tous les jours, sur la nécessité d’atteler la ponette que je viens d’acheter, car lorsque je veux sortir mon grand (PRE) en promenade, elle me fait les pires sottises, et elle entraîne bien entendu ma « Jade » à sa suite. Donc lorsque je sors, je suis obligée de laisser les petites au paddock. Vu sa taille, je ne peux pas la monter, mais vu son punch elle devrait bien aller à l’attelage, et je me renseigne.

    Merci pour les infos sur le matériel à prévoir et sur le reste de l’article en général.
    Cordialement Christiane

    • attelage-facile

      Un poney qui fait des « sottises » pour se faire ainsi remarquer, est souvent un animal qui s’ennuie et aimerait un peu plus d’intérêt et de sollicitation de la part de l’humain. Avant d’entreprendre de l’atteler, je recommanderai vivement de la préparer au harnais, et au longues guides, puis d’aviser ensuite, selon les expériences vécues ensemble.
      Et surtout ne pas hésiter à se faire conseiller et suivre, voire encadrer par un professionnel compétent afin de limiter les erreurs. 😉

  2. Chat-miii

    Bonjour, je fais de l’attelage avec ma jument croisée comtoise avec bride en cuire et mors coup de poing. Récemment j’ai acheté une petite ponette de 1m10 âgée de 3 ans. J’ai commencé son débourrage à l’attelage. N’ayant pas encore de mors et de bride a sa taille j’ai commencé les longues rênes en licol et sa se passe super bien, du coup j’hésite à la passer en bride. C’est pour cela que je voulais vous demander votre avis sur les questions suivantes :
    peut-on atteler en licol ? cela n’est-il pas dangereux ? peut-on obtenir la même précision qu’avec un mors ?
    En tout cas bravo pour votre blog cela fait plaisir que des gens partagent leurs expériences sur l’attelage.

    • attelage-facile

      Bonjour Camille,

      Pour te répondre, oui on peut avoir la même précision et la même légèreté en licol, qu’avec un mors.
      Maintenant je n’ai personnellement jamais attelé en licol, pour de simples raisons de sécurité.
      Mes poneys répondent très bien à la voix et j’ai peu d’action de main pour les reprendre ; cependant ils ont pris peur une fois, suite à l’attaque d’un chien, et paniqués à 4, au grand galop sur le bitume, je doute que je les aurais récupérés aussi vite en licol qu’avec le mors (filets simples).
      Je ne suis pas adepte d’un mors dans la bouche, mais je crois qu’il y a déjà suffisamment d’incidents et d’accidents à déplorer en attelage pour ne pas risquer d’en rajouter à la liste…

      Une main douce, légère et fixe sur une embouche correctement adaptée me semble toutefois plus raisonnable 🙂

  3. Marie

    Bonjour,
    Je débourre mon poney (environ 1m) en attelage. Je fais des longues rènes en mors simple et ça se passe très bien mais je me demandais si par sécurité un mors d’attelage (coup de poing ou autre) ne serai pas plus adapté. J’ai l’intention de faire de la balade et je me dis qu’on n’est jamais à l’abri d’une peur ou autre.

    Et je trouve vos articles très intéressants, merci 🙂

    • attelage-facile

      bonjour Marie,

      Personnellement au débourrage je mets souvent un petit mors coup de poing pour la sécurité, surtout si je dois partir en extérieur. Avec une main douce et légère cela ne pose pas de problème majeur, mais à l’avantage de proposer « un frein » (relatif) en cas de problème.
      Par ailleurs certains poneys très coopératifs avec qui je travaille depuis longtemps (et donc que je connais bien, en particuliers leurs réactions en diverses circonstances) n’ont jamais eu d’autre embouchure qu’un mors simple (en général double brisure pour plus de « confort »).
      J’attelle le team de 4 poneys en filet simple (sauf le jeune qui ne vient pas de chez moi, et manque encore de confiance) et cela fonctionne, car le partenariat avec mes animaux est établi depuis longtemps : je ne leur impose jamais rien d’infaisable, de difficile ni de compliqué, et ils le savent.
      La confiance est là, et le respect mutuel également, ce qui offre de multiples possibilités par la suite.

      Je ne pourrai pas te répondre personnellement, ne connaissant ni ton poney, ni toi-même et ta façon de le mener 😉
      Je ne suis pas voyante dans ce domaine !!
      Par contre il est possible de travailler via vidéo pour avoir un avis plus réaliste et des conseils : voir les prestations proposées.

      Au plaisir, et bonne journée ensoleillé 😀

      • Marie

        Merci de votre réponse. C’était l’avis que je commençais à me faire et ça me conforte dans mon choix. Je penserai au travail via vidéos si j’ai d’autres problèmes en attelage voire même en travail à pieds.

  4. coeurderoy

    oui je veux attelé un poney de 1M10 je acheter tout le materiel pour attelé mais il que
    je lui mettre le matériel dessus avant de lui mettre la charette merci

    • Agnès 27

      Oui ! Cela s’appelle « ne pas mettre la charrue avant les boeufs » et du bon sens. Il y a un ordre précis de travail à respecter avant de le mettre à la voiture pour éviter les catastrophes irrécupérables.
      – appendre les ordres vocaux et qu’ils soient respectés https://www.youtube.com/watch?v=QvA5YYCrczg
      – mettre le harnais et travailler avec
      – ajouter petit à petit des éléments pour qu’il apprenne à tirer et à entendre du bruit derrière lui https://www.youtube.com/watch?v=QviV4Q2J1sg
      – en dernière phase seulement, la mise à la voiture sous l’oeil d’un professionnel.
      En tous les cas, c’était mon parcours pour mettre mon Comtois à l’attelage. C’est le même pour un poney. Il est inutile de prendre des risques supplémentaires.
      Je ne suis pas pro, juste une meneuse soucieuse de faire les choses bien.

      • attelage-facile

        Merci Agnès de tes réponses apportées 🙂
        Bien que je ne partage par forcément le choix de faire tracter des objets lors du débourrage, car cela pouvant vite s’avérer très dangereux
        Je préfère de loin la traction humaine pour la phase de débourrage,
        Et les objets seulement dans la phase finale de désensibilisation attelée. 😉
        Simple question de sécurité !

  5. Horse Discount

    Le premier problème rencontré, c’est bien souvent de s’y perdre justement parce qu’il y a un choix énorme et un vocabulaire très spécifique… Merci pour cet article qui permet d’y voir plus clair 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *