browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Reprise de dressage

Posted by on 28 février 2014

Séance 17 de notre défi fou !

La reprise de dressage

 

La météo étant à la pluie, une fois de plus cet hiver, nous avons décidé de laisser les poneys à l’abri du mauvais temps, et d’apprendre la reprise de dressage au coin du feu !!

Qu’est-ce que c’est qu’une reprise de dressage ?

On appelle reprise, une succession de figures de dressage a effectuer dans un ordre précis, et à certaines allures.

Les textes officiels des reprises de dressage sont disponibles sur le site fédéral.

Il existe une reprise par niveau d’épreuve, les spécificités techniques allant croissantes au fur et à mesure.

Le dressage est une activité qui se pratique en attelage, lors des concours complet d’attelage, mais aussi monté, lors d’épreuves de dressage pur, ou lors des concours complet d’équitation.

 

Où déroule-t-on une reprise de dressage ?

lettres repères de dressage

Disposition des lettres de dressage d’une carrière ou manège.

Très généralement dans ce que l’on nomme une carrière de dressage, c’est à dire un endroit plan et stable, le plus roulant possible, en herbe ou en sable, clos de fil ou de barrières.

Les dimensions réglementaires des carrières d’attelage sont de 40m de large et de 80 à 100m de long.

Une carrière de dressage est agrémentée tout autour, de repères visuels, appelés lettres de dressage. Ces lettres repères ont une place bien précise, et permettent aux meneurs de dessiner correctement et au bon moment les figures imposées par une reprise. Ces lettres donnent également la possibilité de se situer dans l’espace lorsque l’on évolue à l’intérieur de la carrière.

 

De quoi est constitué la reprise de niveau Club ?

Cette reprise de dressage est découpée en deux parties :

  • 8 figures (ou mouvements) notées de 0 à 10 points
  • 5 notes d’ensemble (impression générale de l’équipage) notées de 0 à 10 points

La première partie est constituée des figures que le meneur doit réaliser avec son attelage sur la carrière. Selon les cas, une figure peut se composer d’un ou de plusieurs mouvements successifs.

La seconde partie attribue des notes d’ensemble sur les points suivants :

  • La régularité des allures de l’équidé (ou des équidés)
  • L’énergie des équidés, leur calme, et leur équilibre à la traction
  • Leur soumission et leur attention (obéissance aux demandes du meneur)
  • Le meneur : emploi des aides, maniements des guides et du fouet, position sur le siège, et précision dans la réalisation des figures.
  • La présentation de l’équipage : tenue vestimentaire, propreté et état d’ l’équidé. Ce n’est pas précisé, mais je pense que l’état et la propreté du harnais ainsi que de la voiture, entre un peu aussi en considération sur ce point là…
dressage en attelage

Cheval déroulant une reprise de dressage en carrière. On distingue la lettre V derrière la lice blanche.

 

Le détail des figures de la reprise Club attelage :

Toujours sur le site fédéral, un document téléchargeable est disponible, afin de visualiser correctement chaque mouvement, avec un rappel des idées directrices pour chacun d’entre eux, décomposé, figure par figue. Il s’agit d’un support non négligeable, pour les meneurs n’ayant pas de coach ou d’enseignant pour leur expliquer tout ce qu’il faut faire.

fig.1 : Entrée au trot de travail, arrêt et salut, rompre au trot.

sont notées : la rectitude et les transitions d’allures, l’immobilité lors de l’arrêt.

fig.2 : trot de travail et cercle de 20m à main gauche

sont notés : les incurvations, la régularité dans l’allure, la précision et le calme

fig.3 : trot de travail, quelques foulées de pas sur la diagonale

sont notés : La transition descendante, les actions de mains du meneur, et le calme des équidés

fig.4 : trot de travail et cercle de 20m à main droite

sont notés : les incurvations, la régularité dans l’allure, la précision et le calme

fig.5 : trot de travail, quelques foulées d’allongements sur la diagonale

sont notés : l’allongement dans sa préparation, son obtention et sa récupération, ainsi que la précision.

fig.6 : passer au pas, arrêt, départ au pas

sont notés : les transitions, le calme et l’immobilité.

fig.7 : trot de travail, conduite à une main et reprise des guides à 2 mains

sont notés : la rectitude de l’attelage, l’aisance dans le maniement des guides par le meneur.

fig.8 : trot de travail, pas, arrêt et salut, puis figure de sortie au trot

sont notés : la régularité et les incurvations, la rectitude sur les doublers, les transitions d’allures, la précision, le calme et l’immobilité (ouf, c’est tout !)

 

Pourquoi avoir besoin d’un enseignant pour préparer sa reprise de dressage ?

Tout simplement, pour profiter de son expérience et de son savoir-faire !

L’enseignant va indiquer à quel endroit il faut agir pour tel mouvement, à quel autre moment, il faut demander ou reprendre, en fonction du cheval ou poney, à partir d’où il faut préparer l’allongement, etc…

Le coach est là pour guider le meneur et son équipage en fonction de son niveau, et pour l’aider à la bonne réalisation de sa reprise ; sur quelles figures mettre l’accent en priorité, pour gérer la progression au fur et à mesure.

Il est aussi là pour rassurer l’élève, car de prime abord, une reprise de dressage semble un peu fastidieuse et rébarbative, et n’incite pas vraiment à l’enthousiasme !

Un enseignant spécialisé en attelage saura de plus, indiquer clairement à ses élèves les modalités de notations pour chaque mouvement, et à quoi faire vraiment attention.

 

Et vous, quelle reprise de dressage allez vous dérouler cette année ??

 

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *