browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Savoir manipuler les guides lors du travail à pied

Posted by on 26 septembre 2013

Compte rendu

Séance 3 de notre défi fou

Belle tenue des guides, avec un bon positionnement du fouet en main.

Belle tenue des guides, avec un bon positionnement du fouet en main.

 

Travail à pied, aux longues guides :

Affiner la direction et perfectionner la manipulation des guides

 

Je profite, une fois n’est pas coutume, de la préparation du poney, pour faire les rappels de sécurité liés à la pratique de l’attelage.

En particulier, le fait que le poney, une fois équipé de sa bride à œillères, n’a plus connaissance de la position du meneur autour de lui, et qu’il est donc impératif de lui parler avant de le toucher.

Conduite à 2 mains sur les guides :

Il fait beau et tout le monde se promène !! les guides ne sont pas assez tendue, et laisse le loisir à Randy de faire ce qu'il veut, s'il le désire ...

Il fait beau et tout le monde se promène !! les guides ne sont pas assez tendues, et laisse le loisir à Randy de faire ce qu’il veut, s’il le désire …

Pour démarrer tranquillement et se familiariser avec Randy, JF évolue librement dans la cours, en choisissant où il va, en conduite à deux mains.

Rapidement je m’aperçois que le poney va aussi le tester, pour savoir qui est le leader, et quelles sont les règles du jeu aujourd’hui !

Passé ce petit moment de flottement et de conflit inévitable avec un élève débutant, le couple se met en mouvement correctement, et chacun prends ses repères par rapport à l’autre.

Belle attitude du poney et de son meneur : guides tendues et poney en avant

Belle attitude du poney et de son meneur : guides tendues et poney concentré sur son travail

Cet instant ‘test’ permet surtout à JF de s’affirmer dans son rôle de leader, et de prendre conscience que ses guides manquaient un peu de tension dès le départ.

Avec les conseils d’un enseignant, et un regard extérieur, c’est toujours plus facile à réaliser et à comprendre.

clin d'oeil

 

 

Belle attitude du couple dans l'exercice demandé.

Belle attitude du couple dans l’exercice demandé.

Le premier objectif de séance est de réussir à conduire au pas, à deux mains, sur des trajectoires serrées et inversées, en s’éloignant le moins possible de l’axe de l’exercice.

Pour cela il faut un poney, en avant, tendu, et aux ordres (voir article précédent sur « comment mener aux longues guides »), sous peine de passer inévitablement, à côté des quilles servant de repères !

 

Manipulation des guides :

L’objectif suivant, consiste à manipuler les guides en passant de la conduite à deux mains, à celle à une main, et ce sur une ligne droite, tout en conservant la trajectoire de la ligne droite !

Joli noeud dans les guides, qui n'a pas facilité le travail de l'élève.

Joli noeud dans les guides, qui n’a pas facilité le travail de l’élève.

Les premiers essais seront malencontreux, mon élève ne sachant plus du tout comment mener à une main.

clin d'oeilIl aurait été bon, avant de prendre le poney, de débuter par une petite séance de rappel sur le simulateur. Nous y penserons samedi prochain !! Les erreurs servent aussi à progresser !

 

Correction et rappel fait au bout des guides de Randy, JF repart sans soucis.wlEmoticon-thumbsup.png

 

Travail de la conduite à une seule main :

Conduite à une main, pour aller vers la gauche.

Conduite à une main, pour aller vers la gauche.

Une fois la conduite à une main opérationnelle en ligne droite, l’exercice suivant vise à vérifier que l’on peut aller où l’on veut, mais surtout inverser des courbes serrées sans difficulté (de type slalom).

Il permet d’analyser le fait que si les guides sont mal ajustées au départ, tout devient vite, très compliqué ; d’où l’importance, je le rappelle, de bien ajuster sa longueur de guides au départ de la conduite à une main.

 

Apprendre à s’arrêter :

Pour ne lasser ni JF, ni Randy, nous abordons rapidement un nouvel apprentissage important, qui est l’arrêt dans un espace donné (matérialisé ici par 4 plots délimitant ainsi une sorte de « boite »).

Randy se prête assez volontiers à l'exercice de l'arrêt

Randy se prête assez volontiers à l’exercice de l’arrêt

L’élève est à nouveau en conduite à 2 mains, au carré (voir article sur la tenue des guides), et le principe est de venir s’arrêter dans la zone définie ci dessus.

L’exercice qui semble simple au premier abord, peut être compliqué presque à l’infini au gré du formateur, et de ce qu’il souhaite transmettre à son élève.

C’est l’un de mes exercices préférés !! Parce qu’il est très riche en enseignements, quelque soit le niveau d’éducation et de dressage du poney, ainsi que le niveau de pratique du meneur.

 

Arrêt dans la zone, aux longues guides, en conduite à 2 mains

Arrêt dans la zone, aux longues guides, en conduite à 2 mains

Pour débuter cet exercice, je demande simplement à JF de présenter Randy en ligne droite, face à la « boite » et de réaliser un arrêt à l’intérieur.

Il y a toujours tellement de corrections à apporter les premières fois qu’il faut se concentrer sur une seule modification à la fois, de manière à rendre l’apprentissage aisé pour le couple meneur/équidé, et ne pas les noyer dans une masse d’informations et de recommandations indigestes !

Nous nous contenterons au début d’obtenir un arrêt à l’intérieur de la boite, ce qui n’est pas toujours facile les premières fois. Il faut gérer la conduite, et préparer l’arrêt en anticipant sa position dans l’espace.

bon plan conseils

Conseil du coach pour améliorer votre relation aux longues guides :

Je vous invite à pratiquer régulièrement, l’exercice de l’arrêt, et si possible, avec une tierce personne, capable de vous aider à corriger les défauts au fur et à mesure de vos tentatives.

Voici une liste non exhaustive, de différents critères que vous pouvez retenir pour améliorer vos arrêts aux longues guides :

–       entrer le poney en entier dans la « boite »

–       entrer ensuite meneur et poney dans l’espace dédié

–       obtenir un arrêt avec les 4 pieds posés au sol

–       obtenir l’immobilité dans cet endroit

–       rechercher la rectitude (= être droit)

 

S’arrêter en conduisant, à une seule main, son poney aux longues guides :

Préparation de l'arrêt, en conduite à une main.

Préparation de l’arrêt, en conduite à une main.

Le même exercice peut se faire ensuite en conduite à une main, en alternant les différents enseignements : manipulation des guides, conduite du poney, et arrêt.

On peut ainsi, souvent, s’apercevoir que les arrêts sont de meilleure qualité que ceux réalisés précédemment à deux mains. Cela est tout simplement dû à la fixité de la main tenant les guides.

 wlEmoticon-rollingonthefloorlaughing.png

Pour clore cette séance JF finira par le maniement des guides (une main/sortir le carré/rentrer le carré => voir article sur la tenue des guides) en conduisant sur des trajectoires courbes suffisamment larges pour ne pas mettre le binôme en difficulté inutile.

Cet apprentissage réussi, nous arrêtons là notre 3ème séance du défi fou. RDV pour une prochaine leçon !

 

Randy vous remercie de l’avoir suivi pour son premier cours en ligne sur le site de attelage-facile.com !!

Randy vous remercie de l’avoir suivi pour son premier cours en ligne sur le site de attelage-facile.com !!

sourire pour titre

À VOUS D’AGIR MAINTENANT

 Vous avez, vous aussi, rencontré des problèmes dans le maniement des guides ?

Alors, laissez un commentaire ci dessous pour expliquer à quoi vous avez été confronté.

MERCI

 

3 Responses to Savoir manipuler les guides lors du travail à pied

  1. Edith

    coucou !
    Une question sans doute idiote : à part se gratter le nez confortablement, à quoi cela sert-il de mener à une main ? c’est plus facile ? plus joli ?

    • attelage-facile

      Bonsoir Édith,
      Et bien tu ne penses pas si bien dire, c’est effectivement pour libérer une main.
      Main qui devient alors utile à autre chose, comme se gratter le nez ou l’oreille !
      Un article sur la tenue des guides sera publié demain vendredi 27/09.

  2. Tayci

    Merci pour le commentaire, c’est très sympa 🙂

    Je vais en profitez pour faire un tour sur votre site, fort passionnant 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *