browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Louis Basty

Le bouclage précis des 8 paires de guides (pour commencer)
Posted by on 25 mars 2016

C’est en lisant le thème en cours de La Cavalcade des Blogs organisée par Emilie du blog Cavali’erre, que l’envie de partager de nouveau sur le site me reprend ! 🙂

Il s’agit aujourd’hui d’évoquer une rencontre importante, précieuse, qui nous a marquée à quelque point de vue que ce soit.

J’aurais pu vous parler des poneys, ces boules de poils hirsutes l’hiver qui rendent la pose des harnais difficiles sans tonte préalable. J’aurais pu vous raconter aussi ma première séance d’attelage (qui ne m’a pas emballée) avec Ulysse, ce grand poney isabelle dont j’étais follement éprise ! Mais pour changer un peu des équidés j’ai envie de partager avec vous la rencontre avec un grand monsieur (de part son savoir et son expérience, plus que par sa taille !), qui n’en reste pas moins simple, abordable et plein d’humour.

J’ai nommé Louis Basty.

Meneur de renom, fan de défis équestres en tout genre, et surtout (pour la plus grande joie de ses élèves) excellent enseignant et formateur d’attelage.

Louis Basty

Louis Basty donnant les dernières consignes avant un évènement majeur.

Louis Basty donnant les dernières consignes avant un évènement majeur.

Lorsque j’ai voulu valider le diplôme du Brevet Fédéral d’Entraîneur (option attelage), je me suis naturellement tournée vers les formations organisées par la région Centre, dont je dépendais à l »époque. Se profilait alors à l’horizon plusieurs mini-stages étalés sur une année, avec une session d’examen l’année suivante. Cela laissait du temps entre chaque intervention, pour continuer d’apprendre, progresser et se perfectionner, préparer son mémoire, travailler avec les élèves, les chevaux et poneys, etc.

Lorsque j’ai su qui était l’intervenant, je me suis dit que je n’avais pas ma place dans ce groupe d’enseignants. Je ne pratiquais réellement la discipline qu’occasionnellement et depuis peu de manière assidue… Avoir affaire à Louis Basty était alors plus qu’un honneur, mais la crainte de ne pas être à la hauteur me rongeait franchement !

Effectivement lors du premier stage, nous étions tous « largués » niveau pratique et connaissances, en dehors d’une personne dont c’était déjà le métier. Louis aurait pu être effondré face à un tel groupe de « débutants » à gérer. Rien. Il nous a même emmené sur le terrain, pour mettre nos lacunes et nos erreurs un peu plus en évidence ! Je souris en y repensant, car pour la plupart, nous ne doutions de rien en nous inscrivant à ce cursus !

Comment pouvions nous à l’époque envisager entraîner correctement alors que nous ne maîtrisions même pas la discipline à faible niveau !!!! 🙂

Louis à su nous l’expliquer avec beaucoup de tact et de délicatesse, tout en conservant le sourire, en nous disant à l’issue de la première journée : « je ne vous le cache pas, cela ne va pas être facile pour tout le monde, mais en vous formant en parallèle, rien n’est impossible ! »

Le message était clair ! Simple et concis.

Impossible pour moi d’imaginer renoncer à cette opportunité de continuer, et surtout de décevoir ce formateur hors pair, qui, malgré nos faiblesses ne nous a jamais « enfoncé »ou laissés tomber, bien au contraire.

Nous avions la chance de pouvoir travailler et apprendre aux côtés de Louis sur ces précieuses journées, il ne fallait pas passer à côté d’une telle opportunité.

Je suis allée me former, en parallèle, pour mener avec de meilleures bases, pour une pratique sereine et sportive, pour gagner en confiance et en compétences. Avide de nouvelles sensations, je suis rapidement passée en paire avec les boules poilues nommées poneys shetlands, puis à 4, pour une maîtrise en profondeur.

Pour qu’atteler devienne aussi naturel que respirer. Et cette volonté je la dois pour beaucoup aux encouragements de Louis, qui savait apprécier à leur juste valeur les efforts et progrès de chacun de ses stagiaires.

Retrouver Louis Basty pour chaque nouvelle session était un plaisir. Ces connaissances, sa passion pour l’attelage et le respect du cheval, son humour, et sa façon de raconter des milliers d’anecdotes font de lui un personnage troublant, saisissant, humble et charismatique.

Lorsque le destin à fait nos chemins se croiser de nouveau quelques années plus tard, à Avignon, ce fut pour assister au premier plan à une nouvelle grande leçon d’humilité (selon Louis Basty). À vivre et à revivre sans modération !!

—–

Louis office maintenant depuis 2013 aux Haras Nationaux d’Uzès, et franchement si vous souhaitez une formation de qualité, sans prise de tête, et dans la bonne humeur……. adressez-vous à lui !!!! 🙂

One Response to Louis Basty

  1. Cavali'Erre

    Quelle belle rencontre. J’ai rencontré un grand monsieur comme lui dans ma vie équestre, et en 3 leçons j’ai beaucoup appris de ses connaissances et de son humilité face aux chevaux. J’aimerais rencontrer de telles personnes plus souvent. Participation validée 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *