browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Le simulateur d’attelage, pour qui et pourquoi ?

Posted by on 17 septembre 2013

Compte rendu

Séance 1 du défi fou

wlEmoticon-openmouthedsmile.png

Découverte de « Sultan du Berry », notre simulateur d’attelage !

?? Qu’est-ce que c’est un simulateur, et à quoi ça sert ??

Le simulateur "maison"

Le simulateur « maison »

Il s’agit d’un appareil qui permet l’apprentissage du maniement des guides* sans détériorer la bouche des chevaux/poneys, par des actions de mains inexpérimentées.

Tous les meneurs devraient commencer ainsi, afin de se familiariser avec les différentes tenues de guides, sans user les animaux.

De confection simple et artisanale, « Sultan » va donner la possibilité à JF de s’exercer pour la première séance de notre défi fou. Un jeu de contrepoids coulissants, fixés au bout des guides, offre une correction visuelle instantanée de toutes les actions de mains.

L’élève peut ainsi, très rapidement s’auto-évaluer.

wlEmoticon-winkingsmile.png

guides tenues à pleines mains par JF.

guides tenues à pleines mains par JF (Séance 2)

  • Le premier apprentissage est centré sur la découverte des diverses possibilités de prendre les guides en main, et de rechercher celle convenant le mieux à JFpleines guides* ou à l’américaine*) en vue des objectifs à atteindre.
  • L’objectif est de ressentir, comprendre, et analyser la tension dans chaque main, afin de pouvoir agir en conséquence, et avec parcimonie, pour obtenir l’effet voulu.
  • Découverte également, des notions de cession pour la direction :

« Pour aller à DROITE, j’ouvre les doigts de ma main GAUCHE, au lieu de tirer sur la guide droite »

 

Tenue des guides, à une main, par JF (séance 1)

Tenue des guides, à une main, par JF (séance 1)

L’étape suivante est basée sur l’apprentissage de la conduite à une main, guides dans la main gauche :

  • Savoir ajuster la bonne longueur
  • Maintenir cette longueur
  • Recherche d’une tension continue
  • Découverte des effets de poignets pour la direction.

JF étant gaucher, le maniement à une main, ne lui pose pas véritablement de soucis, mis à part un léger problème rencontré pour aller vers la gauche.

wlEmoticon-Inlove.png

 

ATTENTION :

Une séance individuelle au simulateur, doit être fractionnée

de plusieurs pauses

pour éviter les contractures musculaires :

mains, bras, épaules ne sont pas habituées à ce genre de sollicitations

et peuvent commencer à tétaniser, chez l’élève débutant.

 

Sortie du carré à partir de la position de base (une main)

Sortie du carré à partir de la position de base (une main)

Le 3ème objectif de cette séance, est l’initiation à la Conduite au carré* :

  • Savoir « sortir » le carré
  • Savoir « rentrer » le carré
  • Conserver une trajectoire rectiligne durant ces exercices (ce qui est loin d’être évident à réaliser !)
  • Analyser les actions de mains utiles à la direction
  • Alterner différente situations

Je demande à nouveau, de rechercher le ressenti dans les mains, mais, cette fois, en regardant ailleurs que les poids, afin de mémoriser un geste technique meilleur.

 wlEmoticon-smile.png

Tenue des guides sur un carré un peu 'court', avec le fouet en main (séance 2)

Tenue des guides sur un carré un peu ‘court’, avec le fouet en main (séance 2)

La séance se termine par un dernier apprentissage, qui consiste à rajouter le fouet dans la main droite !

La mise en main du fouet complique le jeu chez tous les débutants, mais est une étape indispensable avant de mener un poney en ‘live’ (j’entends par là, en ‘vrai’, et non pas, en ‘désordre’ !!).

Le fouet se positionne en avant, décalé sur la gauche de 45°, de manière à ce que la mèche ne frôle pas involontairement l’équidé. Il doit être maintenu de façon à ne pas trainer par terre, ni se prendre dans les arbres. Il ne doit pas non plus aller chatouiller les équipiers ou passagers !

Répétition de tous les exercices précédents avec le fouet en main, pour clore la séance :

  • prise des guides à une main
  • sortie du carré
  • mouvements de mains pour la direction
  • actions de main pour ralentir
  • rentrer le carré
  • reprise de guides à une main
tenue de guides au carré par JF (séance 1)

tenue de guides au carré par JF (séance 1)

Pour mémoire :

Les avantages à retenir, du travail au simulateur d’attelage :

  • N’use pas les animaux (physique et moral)
  • Ne détériore pas leur bouche si sensible
  • Permet un apprentissage en toute sécurité
  • Permet un apprentissage au calme, sans distraction extérieure (l’animal)
  • Peu se pratiquer par tous les temps et à tout moment
  • Auto évaluation
  • Prendre le temps de sentir et de ressentir
  • Permet de répéter aussi longtemps que nécessaire

wlEmoticon-flirtmale.png

 4 conseils pour progresser rapidement :

  1. Ne pas hésiter à pratiquer régulièrement sur simulateur
  2. Penser à pratiquer sans regarder vos mains
  3. Varier souvent les effets et positions sans regarder les poids !
  4. Se faire aider et conseiller est souvent très utile

wlEmoticon-winkingsmile.png

 

 

Conseil subsidiaire :

Vous ne pratiquerez jamais TROP de simulateur… Alors à vos guides ! et bon travail.

 

 LEXIQUE :

Guides : Lanières de cuir, synthétiques ou bien en corde qui permettent au meneur de conduire sont cheval, de le guider.

à pleines guides ou pleine main : tenue à la manière des cavaliers « classiques »

à l’américaine : tenue à la manière western

au carré : tenue de guide conventionnelle et traditionnelle (voir illustrations et définitions dans le glossaire)

À VOUS D’AGIR MAINTENANT

Amis lecteur,

Cet article vous à intéressé, si vous vous posez des questions, ou si vous avez des suggestions ?

Alors commentez le !

4 Responses to Le simulateur d’attelage, pour qui et pourquoi ?

  1. Anna

    Ça veut dire quoi « tenue à la manière western » ?

  2. attelage-facile

    Bonjour Anna,

    Merci de ta question à laquelle je vais répondre (j’envisageais d’ailleurs un article dédié à cela dans le glossaire, mais tu m’as devancée !!)

    La tenue classique des guides ou des rênes : la lanière arrive de la bouche du cheval sous le petit doigt, passe dans la main pour ressortir vers le haut entre le pouce et l’index

    à l’inverse la tenue de guides ou de rênes à l’américaine : la lanière arrive (toujours de la bouche du cheval !) entre le pouce et l’index et descend dans la main.

    Pour la première on peut avoir une variation d’actions avec les doigts, qui rend souvent le travail plus facile, ainsi qu’une meilleure prise des guides en main.
    La tenue à l’américaine, peut facilement être retenue lors de sorties en extérieur, de type promenade ou randonnée, ne nécessitant pas toujours d’être « sur » la bouche du cheval/poney, en le laissant prendre l’initiative de régler son pas, selon le terrain.

    🙂

  3. Edith

    Je n’ai pas compris l’histoire du carré rentrer et sortir le (ou du) carré.
    Et je n’ai pas trouvé le glossaire et ses illustrations. Je ne dois pas être bien réveillée !

    • attelage-facile

      bonjour Édith.
      Le carré est tout simplement une façon (la façon traditionnelle) de tenir les guides d’un attelage.
      pour mener au carré :
      La main gauche conserve les deux guides comme pour la tenue à une main
      La main droite vient prendre la guide droite à pleine main, en la faisant coulisser dans la main gauche.
      La difficulté de manipulation réside dans le fait de prendre la guide droite, dans la main droite (ou sortir le carré), puis remettre la guide droite dans la main gauche ensuite (rentrer le carré), le tout, sans faire varier le contact de cette guide sur la bouche de l’équidé, pour ne pas influencer la direction !!
      promis je me penche aujourd’hui sur l’article de la tenue des guides ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *